TOP 3 des livres qui ont changé ma vie

Découvrez le TOP 3 des livres qui ont changé ma vie. Les auteurs sont : T. Nhat Hanh, D. Lafferrière et D. Loreau

Autour de l'Écriture

"Les 3 livres qui ont changé votre vie". C'est le thème de l'évènement interblogueurs organisé par Olivier Roland auquel participe cet article. Un sujet en or pour moi ! Je lis pour vivre et je vis pour lire. Savez-vous que les livres détiennent un super pouvoir ? Oui, ils sont capables de vous faire changer de vie. Mais comment reconnaître un livre qui change notre vie ? Si nous tentions de répondre à cette question avant de découvrir le TOP 3 des livres qui ont changé ma vie.

C'est quoi un livre qui change notre vie ?

Je regarde tous ces livres dans ma bibliothèque, je parcours les étagères en glissant un doigt sur leurs tranches : chaque livre me renvoie à une émotion, une sensation, une idée ou une réflexion, une histoire...

Lesquels ont changé ma vie ? Je ne vais pas tout vous dire si vite ! Encore un peu de patience...

Tout d’abord essayons de répondre à cette question : c’est quoi un livre qui change notre vie ?

  • C’est un livre qui nous appelle, une rencontre particulière, inattendue ;
  • C’est un livre que nous conseillons à tout le monde mais que nous gardons jalousement ;
  • C’est un livre qui provoque un choc émotionnel, qui nous bouscule, nous secoue, nous révèle à nous-même ;
  • C’est un livre que nous lisons, relisons encore et encore. C'est plus fort que nous ;
  • C’est un livre qui résonne en nous de manière différente à chaque lecture ;
  • C’est un livre qui a été écrit juste pour nous, c’est notre livre ;
  • C’est un livre qui réinvente notre vie.

On se lit dans le livre : on s'y découvre avec un regard nouveau.

— Régine Detambel, bibliothérapeute

Les livres qui on changé ma vie sont réunis dans un endroit spécial de ma bibliothèque. Pour écrire cet article, j'ai relu (une fois de plus !) les 3 que j'ai choisis de vous faire découvrir.

J'aurais aimé vous parler également du livre de Julia Cameron, Libérez votre créativité. Mais 3 c'est 3 alors je vous suggère de vous rendre sur le site d'Olivier Roland, Des livres pour changer de vie et de lire la chronique qu'il partage. C'est ici !

À présent, je vous dis tout...

Mon top 3 est :

  1. L'Art de la simplicité de Dominique Loreau.
  2. Le Miracle de la Pleine conscience de Thich Nhat Hanh.
  3. Journal d'un écrivain en pyjama de Dany Lafferrière.

L'Art de la simplicité de Dominique Loreau

L'Art de la simplicité de Dominique Loreau développe le concept suivant : “simplifier sa vie, c’est l’enrichir”. Prêt à partager cette aventure ?

L'essentiel

Vider, trier, abandonner, désencombrer :

  • la maison, la cave, le sous-sol, le grenier, le garage ;
  • la garde-robe, la vaisselle, les bibelots ;
  • le garde-manger, l’alimentation ;
  • Les relations stériles, toxiques ;
  • Les idées, les croyances, les obligations.

Pourquoi désencombrer ? Pour revenir à l'essentiel.

N'avez-vous pas envie de plus d'espace, plus de clarté, plus de légèreté, plus d'harmonie, plus d'énergie ?

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aimé : Comment mettre en place une démarche Zéro déchet avec Béa Johnson.

La perfection de soi

La quête de la perfection de soi devrait guider notre vie. Dominique Loreau nous encourage à nous efforcer d’aller toujours vers la perfection. Cela nous aidera à vivre longtemps nous dit-elle.

Il s’agit d’un véritable travail spirituel. Tous “ces exercices doivent être ressentis comme un besoin, une source d’enrichissement, une nécessité” :

  • Se détacher du matériel ;
  • S’autodiscipliner ;
  • S’améliorer ;
  • Se fixer chaque matin le programme de la journée ;
  • Ne pas douter de la réussite de ses projets ;
  • Ne pas douter de soi ;
  • Savoir exactement ce que nous voulons ;
  • S’efforcer d’obtenir ce que nous désirons.

Ce sont “ces réflexions qui donneront forme à l’esthétique de votre existence” affirme Dominique Loreau. Le chapitre 3 du livre intitulé, Polissez-vous comme un galet est puissant. Il s’agit d’une véritable démarche spirituelle avec comme programme : visualiser, agir, croire.

Notre objectif devrait se résumer à ne pas rechercher les biens éphémères mais à trouver son bonheur et son bien ultime dans son âme et son esprit, à être libre, à se créer sa propre esthétique de l'existence.

— Dominique Loreau

Devenez votre propre créateur !

La liberté

simplifier sa vie, c’est l’enrichir”.

C’est une expérience personnelle improbable et pourtant bien réelle.

J’ai commencé par vider, trier, abandonner et désencombrer ma maison, pièce par pièce, placard par placard. Pour l’anecdote, j’ai même réussi à me séparer de mes anciens cours de pharmacie. Ils me suivaient à chaque déménagement familial soit une dizaine en 25 ans !

Je suis devenue une adepte du minimalisme.

Quel que soit mon projet, acquisition matérielle, engagement professionnel, décision familiale, je me demande, comme Dominique Loreau le préconise :

  1. Est-ce que cela en vaut la peine ?
  2. Quelles seront les conséquences si j’y renonce ?

J’utilise un mot magique, le mot assez :

  • Ai-je assez pour vivre ?
  • Ai-je assez pour manger ?
  • Ai-je assez pour être contente ?

J’ai réussi à me détacher matériellement et il s’est produit une métamorphose intérieure : je me suis également détachée psychologiquement et spirituellement. J’ai gagnée en harmonie, en indépendance d’esprit, en liberté tout simplement.

L’écologie intérieure, c’est un travail interne de perfection de soi que l’on peut appeler travail spirituel.

— Dominique Loreau

Ce livre a changé ma vie.

Le Miracle de la Pleine Conscience de Thich Nhat Hanh

La Pleine Conscience au quotidien

Comment faites-vous la vaisselle ?

  • Vite fait, bien fait pour être débarrassé de cette corvée ?
  • Machinalement en rêvant à votre prochaine lecture ?
  • En étant entièrement concentré sur votre tâche ?

La plupart du temps nous sommes totalement absent à l’instant présent.

La Pleine Conscience va justement à l’encontre de cette situation.

Thich Nhat Hanh nous réapprend à faire la vaisselle ou toute autre action du quotidien en nous invitant :

  • à être attentif à chaque geste ;
  • à ressentir chaque sensation ;
  • à être présent à chaque instant.

L'intégration de la Pleine Conscience dans notre vie quotidienne constitue une étape essentielle pour vivre pleinement chaque instant de notre vie.

L’attention à la respiration

La pratique de la respiration consciente constitue le fondement de toute méditation.

Une méditation se déroule de la façon suivante :

  1. Vous vous installez dans une position confortable et digne : allongé, assis ou debout ;
  2. Vous vous concentrez sur la position de votre corps ;
  3. Vous portez attention à votre respiration en suivant vos inspirations et expirations.

Votre respiration devient douce et régulière et après environ 15 à 20 minutes :

  • Votre corps est léger ;
  • Votre esprit est calme ;
  • Vous ressentez un état de paix intérieure.

La respiration consciente permet la maîtrise du mental et lorsque vous parvenez à contrôler votre mental alors vous accédez à votre nature profonde.

L'enseignement de Doc The, moine bouddhiste, est le suivant :

  • Être attentif à tout ce qui constitue votre être du lever au coucher ;
  • Être attentif à votre corps, votre respiration, vos pensées, vos actions, vos émotions, vos sensations.

La pratique régulière de la méditation de Pleine Conscience permet de découvrir la réalité telle qu’elle est. C'est là que réside le miracle de la Pleine Conscience.

Le miracle de la Pleine Conscience

Je pratique la méditation de Pleine Conscience depuis 2012. Pas un jour je n'ai raté ma séance de méditation. Pourquoi ? Parce que la méditation a profondément changé ma vie.

La Pleine Conscience est semblable à cela : c’est le miracle qui, en un éclair, ramène notre esprit dispersé et le rétablit dans son intégralité, pour que nous vivions chaque minute de notre vie.

— Thich Nhat Hanh

En effet, la méditation présente un puissant pouvoir libérateur. Je le vis chaque jour à différents niveaux : concentration, lucidité, compassion, non-attachement...

La concentration : j'ai constaté une augmentation signifcative de mon pouvoir de concentration.

La lucidité :

  • J'ai développé une perception plus aiguisée, plus profonde des choses ce qui me permet d'apporter des réponses plus adaptées à ce qui arrive ;
  • J'apprends à dépasser la "vue erronée de soi" et à me libérer de mes barrières mentales ce qui permet à la fois de percevoir les choses et moi-même comme elles sont réellement et de me libérer de mes peurs.

La compassion : la "contemplation de soi" (terme bouddhiste qui désigne une méditation dont l'objet est soi-même) génère de la bienveillance envers soi et envers les autres ;

Le non-attachement :

  • J'ai découvert l'acceptation des échecs et des succès, de la vie et de la mort ;
  • Je perçois ce que les bouddhistes appellent "l'un dans le tout et le tout en un".

Je suis moi-même. Je suis libre. Voilà le miracle de la Pleine Conscience !

Ce livre, Le Miracle de la Pleine Conscience m'accompagne depuis plusieurs années. Je pense l'avoir lu 4 ou 5 fois déjà et, à chaque fois, j'accède à une compréhension plus fine de la Pleine Conscience.

Vous pouvez aussi découvrir mon histoire.

Journal d'un écrivain en pyjama de Dany Lafferrière

Écrire en pyjama

Vous êtes en pyjama ? Prêt à découvrir le livre de Dany Lafferrière ? Le Journal d’un écrivain en pyjama compte 182 rubriques à propos de l’écriture et de la lecture ? L’écrivain partage 30 ans de travail.

Pendant toutes ces années j'ai joué à mettre ensemble ces 26 lettres de l'alphabet afin d'exprimer le plus nettement possible ma vision des choses.Ce sont mes expériences de lecteur et d'écrivain que j'enfile ici en brochette.

— Dany Lafferrière

La grande aventure en pyjama

Le Journal de Dany Lafferrrière est comme une conversation intime au cours de laquelle l’auteur aborde, avec générosité, tous les sujets qui intéressent un apprenti-auteur.

Des conseils :

  • Le rythme : on trouve son rythme en accordant la musique à sa nature profonde ;
  • Le narrateur : le lecteur, souvent, les confond ;
  • Les adjectifs : c’est une épice qui coûte cher ;
  • La description d’un paysage : le lecteur d’aujourd’hui n’a pas la patience de celui du siècle dernier ;
  • Le début de l’histoire : la meilleure technique, c’est d’enlever les deux premières pages dans le cas d’une nouvelle et le premier chapitre s’il s’agit d’un roman ;
  • L’utilisation des idées : alterner une idée et une action, sans le faire de façon trop mécanique ;
  • La distance : il est recommandé de garder le texte au frais un moment ;
  • La provocation : il reste qu’écrire vous donne la possibilité de déborder du cadre ordinaire ;
  • L’histoire : on a le choix : l’histoire est vraie mais les détails sont faux, ou vice versa. On n’est pas obligé de tout imaginer, vous savez.

Des analyses : voir, entendre et sentir sont les 3 éléments fondamentaux dans le métier d’écrire.

Des anecdotes. L’anecdote concernant le petit mot “ça” : ce petit mot qui semble si innocent a révolutionné ma manière d’écrire. Ça m’a permis d’adopter un style désinvolte plus proche de ma sensibilité. Ça m’a pris du temps avant d’écrire ce petit mot.

Des souvenirs : l’histoire de sa grand-mère qui s’installait chaque jour avec une cafetière à ses pieds.

Des observations : je croise, parfois dans la rue des gens qui m’abordent avec une grande familiarité, me rappelant du coup que le livre demeure le fil rouge qui permet aux humains de ne pas se perdre dans le labyrinthe de la nuit.

Des références littéraires, ses lectures, ses auteurs préférés : Borgès, Tolstoï, Mabanckou, Moravia, Hemingway et bien d’autres.

Des remarques : un écrivain travaille surtout quand il ne pense pas à ce qu’il est en train d’écrire.

Mon premier livre parut en novembre 1985, et mon sort a changé. Je ne suis pas devenu riche, loin de là, mais depuis je mène la vie que j’ai toujours rêvée.

— Dany Lafferrière

Le poisson-pilote

En peinture ou en musique, l’étude des maîtres est habituelle et évidente même.
Dany Lafferrière préconise de lire, lire, lire mais attention il faut lire en écrivain.

Comment faire ?

Le mode d’emploi recommandé par l'auteur est le suivant :

  • Choisissez votre poisson-pilote : votre écrivain préféré est votre poisson-pilote ;
  • Lisez TOUTE son oeuvre : du tout premier livre au dernier publié ;
  • Intéressez-vous à tous les écrits parus sur lui ;
  • Étudiez toutes ses techniques. Comment fait-il pour débuter un récit, pour terminer une histoire ?
  • Recopiez entièrement un livre que vous aimez jusqu’à sentir sur votre nuque le souffle de l’écrivain.

Je reste convaincu que la meilleure écriture se fait par la lecture et que c’est en lisant qu’on apprend à écrire.

— Dany Lafferrière

Un mentor disponible

Une question, une hésitation, un doute et je replonge dans le Journal d'un écrivain en pyjama.

C'est comme si nous reprenions une conversation intime.

Il partage son expérience, son savoir. Il me guide. Il est vivant, charmant. Il a de l'humour.

À chaque fois ce moment de complicité me conforte dans mes projets d'écriture (Microfictions), m'encourage à persévérer et à travailler.

Le Journal d'un écrivain en pyjama, je le dévore, je le picore. C'est selon mon humeur et mon bon plaisir !

Ce livre change ma vie à chaque lecture... même si je ne suis pas en pyjama.

Les 3 livres qui ont changé votre vie

Chaque livre est une brique qui nous construit petit à petit.

Parfois un livre se révèle être une pépite, un trésor qui change notre vie.

Mes 3 pépites sont donc :

  1. L'Art de la simplicité de Dominique Loreau.
  2. Le Miracle de la Pleine conscience de Thich Nhat Hanh.
  3. Journal d'un écrivain en pyjama de Dany Lafferrière.

Et vous quelles pépites avez-vous envie de partager ?

Autour de l'Écriture

Auteur

Nathalie CARON

Hola ! je suis Nathalie, Rédactrice Web SEO et Auteure du blog Oser Ecrire. L'écriture est au coeur de ma vie.


Laisser un commentaire